Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

En quoi le sentiment de nostalgie est-il pertinent dans la prise en charge de la personne âgée ?

La nostalgie pourrait être bénéfique pour les personnes âgées, en leur procurant le réconfort des souvenirs du passé.1 Quelques études montrent que la nostalgie participe à être de bonne humeur, à faire face aux changements brutaux de la vie, à renforcer les contacts sociaux et à avoir une perception positive du sens de la vie.2 Cela semble particulièrement pertinent pour les personnes âgées en institution qui peuvent ressentir une perte d’autonomie, qui ont dû quitter leurs maisons et qui se sentent souvent seules et déprimées.2

La nostalgie peut-elle être un moteur de la prise alimentaire chez les personnes âgées ?

Les résultats de deux études suggèrent que les émotions positives sont associées à une prise alimentaire plus importante. Une étude a montré que des sentiments positifs précédant un repas augmentaient la qualité perçue du repas ainsi que la prise alimentaire dans un service de rééducation gériatrique.3 La deuxième étude a montré que les personnes âgées avec une prise alimentaire et un Indice de Masse Corporelle (IMC) faibles avaient des émotions plus négatives envers la nourriture (doute, déception, indifférence) que celles avec une prise alimentaire et un IMC plus importants.4

Quelles solutions apporte la nostalgie pour les personnes âgées ?

Les souvenirs nostalgiques peuvent être stimulés par les qualités organoleptiques d’un plat ou d’un aliment ou par la reconstitution d’un environnement de consommation alimentaire.5 Plusieurs études ont montré que les personnes âgées ont une préférence nette pour les plats qui leur sont familiers.6 Donner la possibilité aux personnes âgées en maisons de retraite d’adapter les saveurs de leurs plats avec des herbes, des épices, des condiments, etc. peut être une bonne option pour éveiller des sentiments nostalgiques positifs.

Créer un environnement familier dans les maisons de retraite est une stratégie efficace pour améliorer la prise alimentaire des résidents.7-9 Dans une étude, la salle à manger avait été décorée pour ressembler à un intérieur typique des années 40.7 Dans d’autres études un environnement « comme à la maison » avait été reconstitué.8-11 Dans toutes ces études, les plateaux repas étaient supprimés et les résidents étaient servis dans des assiettes ou bien ils pouvaient se servir eux-mêmes. Trois des quatre études montrent un effet positif significatif sur la valeur énergétique et la quantité protéique consommées7-9, deux études montrent un effet positif sur la prise de poids8-10 et la qualité de vie.10-11

Quelles sont nos solutions chez Unilever Food Solutions ?

-          Proposez des plats familiers aux résidents avec un choix de sauces (moutardes, mayonnaises, vinaigrettes, etc.) sur les tables pour les laisser personnaliser leurs plats comme ils en avaient l’habitude dans le passé.

-          Certaines de nos marques sont connues depuis longtemps comme Knorr ou Maille. Utilisez ces marques emblématiques pour engager la conversation et éveiller des souvenirs !

Références

1.        Davis F. Yearning for Yesterday: A sociology of nostalgia. New York: Free Press, 1979.

2.        Routledge C, Arndt J, Wildschut T et al. The past makes the present meaningful: nostalgia as an existential resource. J Pers Soc Psychol 2011;101:638-52.

3.        Paquet C, St-Arnaud-McKenzie D, Kergoat MJ, Ferland G, Dube L. Direct and indirect effects of everyday emotions on food intake of elderly patients in institutions. J Gerontol A Biol Sci Med Sci 2003;58:153-8.

4.       Narchi I, Walrand S, Boirie Y, Rousset S. Emotions generated by food in elderly French people. J Nutr Health Aging 2008;12:626-33.

5.       Koster EP, Mojet J. From mood to food and from food to mood: A psychological perspective on the measurement of food-related emotions in consumer research. Food Research International 2015.

6.       Doets EL, Kremer S. The silver sensory experience – A review of senior consumers' food perception, liking and intake. Food Quality and Preference 2016;48:316-32.

7.       Elmstahl S, Blabolil V, Fex G, Kuller R, Steen B. Hospital nutrition in geriatric long-term care medicine. I. Effects of a changed meal environment. Compr Gerontol A 1987;1:29-33.

8.       Nijs KAND, de Graaf C, Siebelink E et al. Effect of family-style meals on energy intake and risk of malnutrition in Dutch nursing home residents: A randomized controlled trial. Journals of Gerontology Series A-Biological Sciences and Medical Sciences 2006;61:935-42.

9.       Perivolaris A, Leclerc C, Wilkinson K, Buchanan S. An Enhanced Dining Program for Persons With Dementia. Alzheimer's Care Quarterly 2016;7:258-67.

10.    Mathey MFAM, Vanneste VGG, de Graaf C, de Groot LCPG, van Staveren WA. Health effect of improved meal ambiance in a Dutch nursing home: A 1-year intervention study. Preventive Medicine 2001;32:416-23.

11.    Nijs KA, de GC, Kok FJ, van Staveren WA. Effect of family style mealtimes on quality of life, physical performance, and body weight of nursing home residents: cluster randomised controlled trial. BMJ 2006;332:1180-4.