Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

Il existe autant d'idées pour cuisiner le légume que d'éloges à son égard ! Les quelques astuces suivantes vont vous le rendre encore plus inspirant. Pour le plus grand bonheur gustatif de vos résidents.

Astuce 1 : Un légume bien choisi est un légume... réussi !

A table, les cultures régionales mettent souvent tout le monde d'accord. À Lyon, ça sera le cardon (famille de l’artichaut), en méditerranée, l'aubergine, dans la région Ouest, les poireaux ou la mâche, etc. La culture régionale est une source d'inspiration qui autorise l'innovation dans la présentation. Car la réassurance est apportée par le légume lui-même.

Astuce 2 : Respecter l'historique mémoriel

Les résidents sont très sensibles à ce qui leur rappelle leur jeunesse.  C'est pourquoi les légumes d'antan comme la carotte, le chou-fleur, la betterave, etc. passent très bien car ils sont porteurs de souvenirs familiaux réconfortants. A contrario, certains légumes peuvent évoquer des périodes douloureuses (guerre) ou être associés à des régimes alimentaires... pour animaux !  

Astuce 3 :  De la préparation dépend la considération !

En gratin ou en purée, les légumes passent toujours très bien. Et si on rajoute de la crème ou du gruyère, c’est encore mieux. Certaines variantes colorées de légumes (chou-fleur jaune, pomme de terre violette, carottes jaunes, etc.), passent moins bien car elles sont associées à des éléments chimiques. Mais il est toujours possible de ruser dans la présentation...

 

Astuce 4 : Afficher le calendrier des légumes

Pour servir un légume qui a du goût et qui n’est pas plein d’eau, veillez à respecter sa saisonnalité. Par exemple, du 1er octobre au 1er mars, on bannit la courgette au profit du chou rouge, de la citrouille, du panais, du céleri, etc. Chaque saison a ses légumes, chaque légume a sa saison... un petit poster affiché en cuisine (ou un tour au marché) est un excellent moyen pour s'en souvenir et être inspiré par la Dame Nature.

Astuce 5 : Impliquer les résidents en cuisine

Équeuter les cocos, éplucher des pommes de terre, couper des poireaux, etc. sont autant de missions qui peuvent être confiées à certains résidents. Autre piste : entretenir un petit potager, plus pour la beauté du geste qu'à visée nutritive, permet d'impliquer les résidents dans leur alimentation. Quand on fait soi-même, on est fier !

 

Astuce 6 : Cuisiner simple... mais pas simpliste !

Plutôt que de cuisiner le légume au beurre, le transformer de manière différente -tout en veillant à respecter sa couleur originelle- permet de varier les plats. Les résidents aiment rester basiques dans la semaine, mais lors d’un menu de fête ou à thème, ils n’hésitent pas à goûter la nouveauté. 

Continue

Enregistrer

Title

Bullet Point text