Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

Le goût et l’odorat sont des facteurs essentiels dans la régulation de l’appétit. Cependant, à partir de 50 ans, le vieillissement entraîne des modifications des sens. Chez les personnes âgées, ces troubles du goût et de l’odorat diminuent le plaisir de manger et contribuent ainsi à une diminution de la prise alimentaire, et in fine à une dénutrition.

Servir une alimentation « goûteuse »

Afin de pallier cette situation et de gérer les contraintes quotidiennes des chefs, il convient de servir aux personnes âgées une alimentation « goûteuse » et relevée grâce à l’utilisation d’épices, d’aromates ou de condiments. Il est également important de préserver le goût en le stimulant par des saveurs variées.

Xavier Chauliac : Satisfaire pleinement nos résidents

Xavier Chauliac : Satisfaire pleinement nos résidents

 « Notre métier, c’est de donner du plaisir à nos convives… Et pour donner du plaisir à nos résidents, il faut demeurer en permanence à leur écoute. En ce sens, nous avons mis en place une commission menu réunissant l’équipe de restauration et des résidents élus par leurs pairs pour les représenter ».

Élaborer des plats pour des convives dont les sens s’émoussent

« Avec l’âge, le goût, l’odorat et la vue s’atténuent. Il est capital de préserver l’odeur, la présentation et les saveurs de chaque plat. Personnellement, j’utilise de la matière grasse qui constitue un excellent exhausteur de goût, ainsi que de nombreux fonds, bouillons et autres aides culinaires. Je profite du fait qu’en vieillissant, la sensibilité au goût sucré augmente, pour proposer plus de plats salés-sucrés ».

Intégrer les préférences des résidents

« Compte tenu des contraintes budgétaires, des effectifs et du temps disponible, il est bien évidemment impossible de personnaliser totalement les menus. Mais il est toujours possible d’offrir au moins une alternative…  Tant au niveau du goût que de la texture ».

Lutter contre la dénutrition

« Le vieillissement s’accompagne souvent d’une baisse de l’appétit et d’une moindre variété alimentaire qui peut être source de carence et de dénutrition. Pour autant, l’alimentation des personnes âgées allier santé, bien-être et plaisir pour faire des repas des moments de convivialité et de partage »

Nos solutions produits :

Bouillons déshydratés Knorr

Bouillons déshydratés Knorr

Rehaussez le goût de votre purée, vos pâtes ou votre riz de manière facile et économique tout en maîtrisant l’apport en sodium.

Couronnements des légumes Knorr

Couronnements des légumes Knorr

Il est important que les personnes âgées mangent suffisamment de légumes, sources de fibres, vitamines et minéraux. Avec les Couronnements des Légumes Knorr, vous pouvez en un seul geste apporter de la brillance et du goût aux légumes afin de les rendre plus appétissants tout en limitant l’apport en lipides.

Fonds déshydratés Knorr

Fonds déshydratés Knorr

Stimulez le goût de vos résidents grâce à des saveurs variées, tout en maîtrisant l’apport en sodium !

Continuer

Inscrivez-vous

Titre

Bullet Point text