Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

Jugée trop rustique, la soupe avait peu à peu disparu des restaurants. Mais depuis quelques années, l’entrée effectue un impressionnant retour en force, séduisant une nouvelle génération de consommateurs.

La soupe est devenue un must ! Lors d’un repas, il est de nouveau courant de commander une soupe, en lieu et place de l’entrée. Son regain de notoriété peut s’expliquer par l’incorporation de nouveaux ingrédients venus des quatre coins du monde, mais aussi de par ses vertus nutritionnelles. La diversité des soupes permet le plaisir de la découverte et leur légèreté est particulièrement appréciable. Certains établissements ont même fait le choix de consacrer à la soupe l’essentiel de leur carte. C’est le cas du Bar à Soupes d’Anne-Catherine Bley. La chef nous confie les secrets de 3 de ses soupes.

 

Soupe de carottes

Soupe de carottes

Servir la soupe avec une tartine de pain grillée, arrosée d’un léger filet d’huile d’olive et de quelques tranches fines de parmesan.

Soupe de courgettes

Soupe de courgettes

Faire revenir des oignons en début de cuisson, rajouter des courgettes et passer le tout au mixeur avec un morceau de Vache qui Rit en lieu et place de la crème fraîche, pour donner à la soupe un côté crémeux. « La Vache qui Rit, une astuce pour faire manger la soupe aux enfants ! », indique en souriant Catherine Bley.

Soupe Mulligatawny

Soupe Mulligatawny

Une recette de soupe d’origine anglo-indienne. Tous les ingrédients et légumes sont coupés en petits dés : lentilles corail, patates douces, pommes, curry, cumin, gingembre. L’astuce consiste à la servir avec des papadam (galettes indiennes de farine de haricots) pour une dinette toute simple ou à l’accompagner d’un nan au fromage. 

Situé dans le 11e arrondissement de Paris, le Bar à Soupes ouvert par Anne-Catherine Bley, reconvertie dans la restauration après une carrière dans l’industrie du disque, est devenu une véritable institution en 16 ans d’existence. Elle y propose chaque jour six soupes différentes, toutes axées sur le marché et la saison, et même un petit menu dégustation de trois soupes le soir. Des soupes servies avec un petit pain au choix (sésame, baguette, farine de lin), que l’on peut faire suivre d’un œuf dur pour un complément de protéines.