8 conseils pour food-to-go ou take-away | Unilever Food Solutions
Menu
Pts de fidélité

Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

Avec les nouvelles règles imposées aux restaurateurs, à part la livraison à domicile et les plats à emporter, votre établissement n’a pas beaucoup de possibilités de réaliser du chiffre d’affaires. Les livraisons de repas à domicile ont le vent en poupe depuis un moment déjà. Parce que le temps passé à la maison, en famille, devient de plus en plus réduit, et donc précieux, les consommateurs apprécient la facilité des repas préparés sans avoir à quitter leur maison. À cause du coronavirus, beaucoup de personnes sont contraintes de moins se déplacer, mais cela ne les empêche pas d’avoir envie de bien manger. C’est une période chargée pour les géants de la livraison comme Deliveroo, Uber Eats & co.
 

D’après les prévisions, les consommateurs exigeront plus de souplesse des patrons des restaurants à l’avenir*. Ils voudront pouvoir profiter de leurs plats préférés dans le confort de leur propre habitation, et de préférence avec un minimum de temps d’attente. Pour les exploitants d'un établissement et les chefs, c’est un moment clé. D’accord, les livraisons demandent un investissement supplémentaire en temps et en argent, mais c’est une réponse créative aux restrictions que la crise du corona impose à l’horeca. Et comme ça, vous serez prêt à offrir à vos hôtes une offre à emporter bien équilibrée à l’avenir.

*Source : Fraunhofer ISI. 50 trends influencing Europe’s food sector by 2035.

Delivery pour tout le monde

Delivery pour tout le monde

Ne vous en privez pas par crainte d’y laisser votre réputation. L’époque où seuls les chaînes de fast-food bas de gamme envoyaient des livreurs à mobylette est révolue depuis longtemps. Dans les grandes villes, même les restaurants les plus chics se lancent dans le take-away ou proposent l’option delivery, parce qu’ils veulent suivre la tendance tout simplement.

Vous désirez en faire de même ? Alors tenez compte des points suivants :

  1. Les plats à emporter sont plus larges que le déjeuner et le dîner. Réagissez intelligemment à la tendance des ‘petits en-cas’* aux heures tranquilles pour votre cuisine, et envisagez de livrer aussi des snacks, des desserts et des boissons.
  2. Un service de livraison propre et le recours à un sous-traitant ont des avantages et des désavantages. Mettez tout à plat et prenez une décision réfléchie, après avoir lu les petits caractères. Vous choisissez de sous-traiter ? Alors cela vaut peut-être le coup de travailler avec plusieurs partenaires, afin de ne pas dépendre d’un seul.
  3. Le consommateur moderne se soucie de son impact sur l’environnement, également quand il mange. Essayez de limiter l’utilisation de plastique et d’autres matériaux d’emballage polluants. Faites en sorte que l’emballage eco-friendly que vous utilisez soit attrayant et indique clairement de quel restaurant la commande provient. La livraison à domicile est également une façon de faire de la publicité.
  4. Dans la plupart des cas, les clients peuvent laisser des commentaires. Tenez-les à l’œil, afin d’éviter que des histoires négatives concernant votre service ne circulent.
  5. Vous ne voulez pas avoir les yeux plus grands que le ventre ? Alors sélectionnez résolument une petite partie de votre menu que vous mettez à disposition pour la livraison à domicile ou les plats à emporter, pour que cela reste maîtrisable.
  6. Mettez votre service de livraison ou de plats à emporter à l’honneur. Vous ne recevrez de commandes que si le public est au courant du nouveau service que vous offrez. Annoncez votre menu à livrer ou à emporter sur votre site web, sur la porte, les réseaux sociaux, dans les médias locaux, les réseaux de quartier, avec un prospectus dans les boîtes aux lettres…
  7. Convainquez les clients. Proposez des extras aux clients qui vous restent fidèles. Une boisson gratuite après un certain nombre de repas, un dessert de la maison, etc. Comme ça, chacun en profitera au mieux.
  8. Gardez les finances sous contrôle. Pour les services de livraison, vous payerez une commission. Répercutez-la dans vos prix, mais faites en sorte que cela reste intéressant pour les clients grâce à des réductions sur quantité (3+1 gratuit) ou des cartes clients.

*Source : Foodservice Alliance. Tussendoor. Consumptie in food service.

Vous cherchez d'autres conseils et informations ?

Vous cherchez d'autres conseils et informations ?

100% gratuit et facilement disponible, J’aime Mon Resto s’adresse aux restaurateurs pratiquant la vente à emporter et/ou la livraison à domicile.

Rejoignez Jaimemonresto très simplement :  

  1. Renseignez les coordonnées de votre restaurant
  2. Téléchargez votre menu
  3. Indiquez vos horaires d’ouverture et le type de service (vente à emporter, livraison ou les deux)
  4. Relayez-le sur les réseaux sociaux avec le #jaimemonresto