Menu
Pts de fidélité

Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

L’univers de la cuisine de rue et des food trucks est en pleine effervescence. Pour réussir dans ce monde, il est bien entendu essentiel de servir des aliments de qualité. Mais il y a d’autres aspects à prendre en compte. Lisez la suite pour le découvrir.  

La cuisine de rue, c’est un peu comme un bon sauté : préparez soigneusement tous les ingrédients à l’avance. Le processus de cuisson sera alors très rapide. Nous avons dressé la liste des meilleures pratiques de quelques experts.

1. Mise en place

1. Mise en place

Les plats de cuisine de rue doivent pouvoir être composés rapidement, mais leur préparation n’est pas toujours aussi rapide. Soyez sur place au moins un jour et demi avant l’ouverture afin de tout mettre soigneusement en place.

Votre mise en place doit être impeccable. Éliminez le maximum d’étapes lorsque vous servez un plat (la cuisson du pain, la découpe des ingrédients, la préparation des sauces pour salade, les assaisonnements). Le temps moyen nécessaire pour composer un plat ne devrait dépasser les 60 secondes.

2. Exposition

Ceci étant dit, ne préparez pas tout à l’avance. Choisissez votre « plat phare » – celui que vous voulez préparer devant votre public. Par exemple, précuisez votre viande et grillez-la sur place. Coupez des légumes frais, mais confectionnez les rouleaux de printemps à la minute. La cuisine sur le vif donne faim et attire les foules !

3. Parcours

Réfléchissez au meilleur parcours des plats. De la sorte, vous pourrez gérer les pics de fréquentation soudains et éviter le chaos dans l’espace limité du food truck. Déterminez à quel endroit les gens doivent commander, payer et recevoir leurs plats. Tentez d’élaborer un système logique et efficace, qui vous permet de parer aux urgences et de rester calme.

4. Répartition des tâches

Répartissez les tâches. Intervertissez de temps à autre pour rester frais et alerte. Si vous avez un grand étalage, recourez à un marmiton. Ce dernier tient à l’œil les stocks, réfrigère les produits dans les moments creux et prépare de nouveaux lots lors des pics. Vous pouvez ainsi vendre sans interruption.

5. Gestion des files d’attente

5. Gestion des files d’attente

La foule attire la foule, c’est une loi tacite. Une file d’attente est donc attirante, elle dit : « la cuisine est bonne ici, cela vaut la peine d’attendre ». Toutefois, lorsque la file est trop longue, cela effraie les clients. Prévoyez quelqu’un pour gérer la file : lorsqu’il n’y a que 3 personnes, servez à un rythme plus détendu. Si la file s’allonge, utilisez temporairement une personne de plus pour accélérer le traitement des commandes.

6. Gain de temps

Dans un food truck, l’investissement en temps est bien plus important que ne le pensent les propriétaires potentiels. Le temps nécessaire à la préparation et aux activités après-vente est en fait équivalent au temps de service. Travaillez avec une combinaison de produits faits maison et prévoyez un stock d’ingrédients achetés pour gagner du temps.

7. Contrôle des portions

Surveillez bien les portions. Durant les heures de pointe, en particulier, vous avez tendance à servir trop rapidement de trop grandes quantités. Et vu le débit élevé, ceci entraîne rapidement une augmentation des coûts.