Menu
Pts de fidélité

Je travaille dans :

Continuer

Le contenu du site a été adapté à
vos besoins en fonction de votre type d'établissement.

Crise sanitaire oblige, les restaurateurs ont été amenés à se réinventer pour générer du trafic au sein de leurs établissements. Si plateformes de livraison comme UberEats, Deliveroo ou JustEat semblent être une évidence pour booster sa notoriété et augmenter son chiffre d’affaires, la commission à 30% prélevée par les plateformes et les scandales auxquels elles sont associées quant aux conditions de travail de livreurs incitent de plus en plus de restaurateurs à s’en affranchir. Zoom sur les principaux avantages de ces plateformes et les alternatives possibles pour les restaurateurs.
Recourir aux plateformes de livraison pour profiter de leur force de frappe logistique et les alternatives pours s'en affranchir

Recourir aux plateformes de livraison pour profiter de leur force de frappe logistique et les alternatives pours s'en affranchir

Pourquoi les plateformes peuvent être une bonne solution

11.000 livreurs pour Deliveroo en France. La force de frappe logistique des plateformes de livraison est indéniable. Au delà de leur capacité à mobiliser un nombre important de livreurs dans toutes les principales villes de France et d’assurer des livraison en 20 minutes en moyenne, les plateformes de livraison internalisent toutes les problématiques liées à la livraison de plats à domicile et ont la capacité de réagir vite face aux nouvelles normes réglementaires. Par exemple, l’ex-Ministre de la transition écologique et solidaire a dernièrement laissé 3 mois aux plateformes pour soumettre une stratégie 0 déchet, incluant l'utilisation de vaisselle à usage unique, le recyclage 3R, la suppression des pailles etc. Ne pas avoir à se préoccuper de la conformité de la livraison de plats à domicile avec de telles normes est un véritable gain de temps et de sérénité pour le restaurateur. 

Les alternatives pour s’en affranchir : internaliser la flotte de livreurs et maitriser toute  la chaîne logistique .  

Des restaurants ont, eux, fait le pari d’internaliser une flotte de livreurs et ainsi de maîtriser toute la chaîne logistique leur permettant de livrer leurs plats à domicile.

Cela implique la mise en place d’une stratégie en ligne pour mettre en avant ce service, avec par exemple la mise en évidence du service de livraison à domicile dès la page d’accueil du site internet, des investissements en publicité en ligne, la mise en place d’un outil permettant de gérer les livraisons ou encore la mise en place d’une flotte de livreurs interne ou outsourcée comme Stuart.

Afin de faire connaître le maintien de votre activité en vente à emporter il est primordial d’optimiser votre publicité en ligne.

Unilever Food Solutions a par exemple crée J’aime mon Resto , une plateforme en ligne 100% gratuit et facilement disponible. J’aime Mon resto s’adresse aux restaurateurs pratiquant la vente à emporter et/ou la livraison à domicile. Il vous suffit de renseigner les coordonnées de votre restaurant, de télécharger votre menu, d’indiquer vos horaires d’ouverture et le type de service (vente à emporter, livraison ou les deux). Relayez-le sur les réseaux sociaux avec le #jaimemonresto.

En effet la communication reste une facteur clé du succès et c’est dans cette optique que J’aime mon Resto a développé un kit de communication : pancarte pour vitrine de votre restaurant, opération spéciale pour les convives via les réseaux sociaux ,  charte de bon respect des règles de prévention contre le Covid-19.

D’autres restaurateurs, convaincus de la puissance du levier de distribution que représente la livraison à domicile, optent pour l’option des darks kitchens, qui permettent de disposer d’une cuisine centrale bénéficiant de toutes les normes et équipements propres à la livraison à domicile. Ces restaurants sans couverts et sans serveurs sont dédiés exclusivement à la livraison. Le secteur est en pleine ébullition mais peine encore à faire émerger des modèles rentables.

Les acteurs Cloud Kitchens (fondée par l’ancien fondateur d’Uber, Travis Kalanick) et Dark Kitchen (startup parisienne) sont les deux principaux acteurs connus à ce jour.

 

Recourir aux plateformes de livraison pour élargir sa zone de chalandise et faire connaître son restaurant  et les alternatives pour s'en affranchir

Recourir aux plateformes de livraison pour élargir sa zone de chalandise et faire connaître son restaurant et les alternatives pour s'en affranchir

Pourquoi les plateformes peuvent être une bonne solution

Référencement naturel, achats des mots clés des restaurants partenaires sur Google, publicité sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook… ces investissements réalisés par les plateformes de livraison sont conséquents et leur permettent de profiter d’une notoriété très forte auprès des consommateurs et de se placer souvent n°1 lors des requêtes relatives à la livraison en ligne.Le coût au clic grimpe vite sur les requêtes liées à la livraison en ligne. Il est par exemple de 2€ sur la requête “Livraison restaurant paris”. Un budget qui n’est pas à la portée de la majorité des restaurateurs indépendants.

Les alternatives pour s’en affranchir: le street picking 

Lorsqu’on envisage les plateformes de livraison comme un moyen d'élargir sa cible potentielle, il est difficile de voir comment le modèle classique d’un restaurant situé à un emplacement précis peut s’en affranchir. Pourtant ces derniers mois ont vu l’émergence d’une nouvelle tendance : celle du street picking, qui permet aux restaurateurs de choisir un lieu de livraison auquel il livrera ses clients. Autrement appelée livraison au coin de la rue, elle se fait à mi-chemin entre l’adresse du restaurateur et du consommateur. Un bon moyen d'élargir sa cible sans pour autant faire flamber ses coûts. 

Recourir aux plateformes de livraison pour trouver d’autres sources de revenus et les alternatives pour s'en affranchir

Recourir aux plateformes de livraison pour trouver d’autres sources de revenus et les alternatives pour s'en affranchir

Pourquoi les plateformes peuvent être une bonne solution

S’il y a une stratégie bien établie, les plateformes de livraison peuvent être un vrai levier de nouveaux revenus pour le restaurant. La plateforme JustEat annonce par exemple une croissance de 30% pour les restaurants partenaires. Comment ? Grâce à un accompagnement pointu apporté par les plateformes pour aider les restaurateurs à constituer leur offre, comme par exemple la création de nouvelles offres, l’adaptation du pricing des plats ou menus pour permettrent aux restaurateurs de maîtriser leurs coûts matière, l’aide à la communication de l’offre de livraison sur les réseaux sociaux du restaurant ou encore la mise en place d’offres commerciales spéciales sur les plateformes.



Pour aider les restaurateurs à bénéficier de cette nouvelle source potentielle de revenus, certaines plateformes ont d’ailleurs mis en place des procédures simplifiées d’adhésion à leurs services en cette période post crise. 

Les alternatives pour s’en affranchir : le click&collect

Pour développer des revenus supplémentaires, en prenant en compte les nouvelles mentalités (et contraintes) post COVID-19, le click & collect est également une solution très intéressante. Moins difficile à mettre en place que la livraison puisqu’elle ne nécessite pas de flotte de livreurs, elle représente une véritable alternative pour les restaurants qui ont une notoriété forte ou une base de données clients bien établis. 

En effet, pour générer des demandes en click & collect, les restaurateurs sont dépendants de leurs propres efforts marketing pour faire connaître l’offre aux potentiels clients. Campagne de SMS ciblés auprès des habitants du quartier, communication sur les réseaux sociaux et mise en avant sur la devanture du restaurant pour les passants sont autant de techniques efficaces pour faire connaître son service de click and collect. En termes d’outil, un tel service nécessite également le recours à une plateforme technique permettant aux clients de commander et de payer en ligne. Des acteurs comme Click Eat, Pulp ou encore Innovorder proposent de telles plateformes. Certains outils mettent également en place une interface consommateurs pour leur permettre de découvrir des restaurants près de chez eux pour profiter du click and collect, c’est notamment le cas de Pulp.

Sans s’en affranchir, la technique de l'insertion de flyers dans les sacs de livraison pour communiquer sur un service alternatif comme le click and collect permet aux restaurateurs de limiter leur dépendance aux plateformes. C’est par exemple la solution qui a été adoptée par certains propriétaires de New-York qui ont pris l’initiative de glisser des mots dans les sacs de livraison incitants les consommateurs à favoriser les commandes directement auprès de l’établissement. D’autres se sont permis d’exposer avec des banderoles et panneaux à travers leurs vitrines, leurs permettant d’exprimer également leurs mécontentements.